Recherche

Malices et potions

Catégorie

Malices

MA VIE SANS PARFUM : soin post épilation et après solaire

P1050735

 

Pour certains, les vacances approchent à grand pas, pour d’autres le soleil a déjà pointé le bout de son nez depuis longtemps. Il est temps de parler des soins de la peau après une journée au grand air.

La démarche se fait en 3 phases

 

Appliquer à la suite les ingrédients suivants :

Hydrolat de lavande

La lavande purifie, cicatrise, régénère et rafraîchit

Gel d’aloe vera

L’aloe vera hydrate, apaise, purifie et réparateur

Beurre de karité

Le karité anti-inflammatoire, apaise, cicatrise, hydrate, nourrit la peau en profondeur, régénère la peau, prévient les allergies au soleil, prolonge le bronzage

Ces produits sont peu coûteux et sont purs (pas d’additifs, de parfums, de conservateurs…)

Ayurvéda : DÉSÉQUILIBRE DES DOSHAS

Une vidéo intéressante sur les déséquilibres des doshas

 

Source : Ayurvéda Consciences

Nettoyer un tapis / les sièges de la voiture

le-bicarbonate-de-soude-proprietes-02

Saupoudrer le tissu de bicarbonate de soude (technique)

Brosser

Laisser agir la nuit

Aspirer

Nos pensées et nos émotions affectent notre corps

Une nouvelle vidéo de Suzie Turcotte avec 2 techniques positives :

La gratitude

Penser à ce qui va bien

 

Source : Suzie Turcotte naturopathe médecine fonctionnelle

SPRAY DESINFECTANT

vinaigre_blanc

Ce spray désinfecte tout, des portables aux télécommandes en passant par les ordinateurs. Sur les écrans, il fonctionne sans problème. Humecter un chiffon propre et appliquer sur les écrans à froid. Faire un test au préalable sur une petite partie de l’écran en cas de doute.

1/2 eau

1/2 vinaigre blanc

 

Ayurvéda : ALIMENTATION

Vidéo intéressante concernant l’alimentation ayurvédique et son application en Occident

 

Source : Ayurvéda Consciences

CHEVEUX : le rinçage

18199447_10155226867664787_7126763398577033599_n

Récemment, nous avons parlé du no poo ou comment se laver les cheveux sans shampoing. J’ai oublié de vous parler du rinçage, étape cruciale !

Dans les techniques d’hygiène actuelles, nous avons oublié une chose primordiale, chaque partie de notre corps, peau, muqueuses, intestins, sang, etc…, essaie de maintenir un pH qui lui permet d’être en équilibre (voir l’article sur le principe acido-basique, ici).

Quand on se lave, la peau, les cheveux ou les dents. Il est primordial de rétablir le pH de la partie du corps concernée, afin, notamment, de lui permettre de faire mieux face aux agressions.

Pour les cheveux, comme pour la peau, le pH acide est recherché.

Il est donc conseillé d’effectuer un dernier rinçage à l’eau vinaigrée, afin de rétablir le PH acide du cuir chevelu, donc d’enlever le calcaire (surtout si vous habitez comme moi dans un secteur où l’eau chaude sort blanche du robinet !!! ( :-O si, si), de faire briller les cheveux, de calmer les démangeaisons.

 

La recette :

1 fond de vinaigre de cidre

QSP eau

dans une bouteille d’ 1.5 litre

Se nourrir en conscience

Se nourrir en conscience avec Ariane Roques, naturopathe

 

Source : Au Vert avec Lili

NETTOYER le sol

vinaigre_blanc

 

Pour décrasser (non rinçable) :

1 seau d’eau très chaude

1 cuillère à soupe de savon noir

Pour désinfecter (non rinçable) :

1 seau d’eau chaude

1 verre de vinaigre blanc

Je l’ai appris récemment, le vinaigre blanc décompose le savon et le rend donc inefficace. On ne mélange donc pas les 2 !

Attention si vous avez des sols de type parquets, d’autres solutions naturelles sont plus adaptées. Celles-ci risquent d’endommager votre parquet.

 

MA VIE SANS PARFUM : SE LAVER LES CHEVEUX AUTREMENT

P1020689

 

Après plusieurs essais, j’ai trouvé mon produit chouchou pour me laver les cheveux sans shampoing, sans parfum. Suspens !

 

  • Savon d’Alep :

FT_trombone_Soin-ici-ailleur_MS_Savon-alep-liquide

Source photo : Aroma zone

Essai :

J’ai utilisé un savon liquide avec huile de baies de laurier

Sur moi, le résultat est très mitigé.

Points positifs : les cheveux ne graissent pas rapidement. J’ai tenu 3 jours sans me laver les cheveux sans que les racines paraissent sales. Utilisation rapide comme un shampoing classique

Points négatifs : effet dreadlocks, paquets de cheveux une fois les cheveux secs ; irritations

Je ne retiens pas cette solution, car même en diluant le savon dans l’eau, les cheveux ne sont plus légers et aériens, ils sont lourds et s’agglutinent en paquets.

 

  • Les poudres de plantes lavantes :

 

Un très bel article d’Alina (Blog Astuces au naturel) sur les poudres de plantes lavantes existe sur ce site ! Mon article n’a donc pas pour but de répéter ce qui y est détaillé de façon très précise et intéressante. Allez absolument voir cet article qui permet de comprendre la démarche, et permet de choisir sa poudre !

Oui, parce qu’on évite de choisir une poudre de plante colorante, et, surtout, on la teste avant pour vérifier si on n’est pas allergique (2 tests, car, je l’expliquerai davantage dans l’article sur le henné, la réaction allergique apparaît lors du deuxième contact avec l’allergène). On choisit également sa poudre en fonction de son type de cheveu.

Ici, je vous fait part de mon expérience.

Les poudres sont très sensibles aux impuretés. Elles ne se conservent pas. Vous devez donc les préparer minute avant le shampoing.

Toute argile absorbe les impuretés et toxines, … Vous devez donc utiliser uniquement des matériaux de type verre, céramique (attention aux peintures), éventuellement plastique pour réaliser vos préparations. Cela vaut pour le bol, les cuillères, … Il ne faut surtout pas utiliser de métal.

Avant l’utilisation de poudres de plantes, pour éviter d’assécher les cheveux, il peut être nécessaire de masser les longueurs et les pointes avec une huile de coco

 

Essai 1 / Rhassoul ou  Ghassoul :

rhassoul

Le Ghassoul est une argile. Elle est indiquée pour les cheveux gras. Je ne l’ai utilisé que parce que mon essai n°1 avec le savon d’alep depuis 1 semaine était catastrophique et que je n’avais que du rhassoul à la maison, ce qui m’a bien dépanné pour laisser mes cheveux libres dans le vent en fin de semaine ! J’ai les cheveux secs, donc, en effet, le lavage les a un peu asséchés, mais pas autant que je le pensais, grâce à l’huile végétale et au sirop d’agave.

 

Pour des cheveux courts = 1 shampoing :

1 cuillère à soupe de ghassoul

1 cuillère 1/2 à soupe d’eau florale de fleur d’oranger

1 cuillère à café de sirop d’agave

1 cuillère à thé d’huile végétale d’argan ou d’olive

 

Mélanger

Démêler les cheveux

Mouiller les cheveux et essorer

Étaler sur les racines et grossièrement sur le reste du cheveu humide

Laisser poser 10 à 20 minutes

Rincer

 

Points positifs : Aucune irritation. Les cheveux sont souples, légers, propres

Points négatifs : Temps de préparation avant chaque shampoing. Temps de pause de 10 minutes. Poudre irritante pour les voies respiratoires tant qu’elle n’est pas mélangée à un liquide. Assèche un peu le cheveu : action réduite avec la préparation indiquée ci-dessus.

 

Essai 2 / Sidr :

sidr-cheveux2

Source photo : edelweiss-cheveux.com

Le Sidr a retenu toute mon attention, peut-être parce que je suis normande d’adoption ! 😉 Comment ça, ce n’est pas la même chose ?

Le Sidr ou jujubier est riche en saponosides. Poudre ayurvédique, elle fixe la couleur des cheveux colorés et apaise le cuir chevelu.

On mélange la poudre avec de l’eau (tiède) de source de préférence ou filtrée pour éviter que la petite boue soit trop calcaire. Et on applique sur les cheveux en massant. On laisse poser 5-10 minutes le temps de se laver, lire dans son bain, … J’ai fait à la bohème à chaque fois : je garde un bol en verre dans la salle de bain. Cela prend 2 minutes. Je jette la poudre dans le bol. J’ajoute l’eau au fur et à mesure selon la texture qui doit rester une boue facile à appliquer. Je mélange avec les mains ! (La partie la plus fun ! 😀 ) Pour mes cheveux longs, j’ai mis environ 2 grosses poignées de poudre.

J’ai adoré la texture, l’odeur ! Je l’ai mélangée aux doigts. La texture est mousseuse, douce, super agréable !

Le résultat est superbe ! L’effet nettoyant est effectif et dure longtemps, environ 4 jours ! Les cheveux sont légers, pas secs. Aucune irritation !

Cette poudre est ma chouchoute ! A chaque fois, j’oublie de prendre une photo. En même temps, avec les mains boueuses, ce n’est pas facile ! 😉

 

Le henné neutre :

On utilise toujours la même méthode en mélangeant avec de l’eau.

Se pose 20 minutes.

Efficace, mais assèche trop mes cheveux

 

Le shikakaï : 

Non testé. Vous pouvez aller voir le blog d’Alina. Cette poudre semble très intéressante. Je testerai certainement un jour.

 

L’amla, poudre ayurvédique :

Non testée. Je l’ai achetée pour la consommer en tisane. Je n’en ai pas une quantité suffisante pour faire un shampoing.

 

  • Autres techniques non testées :

 

L’œuf : Merci Alina d’avoir testé pour nous !

La farine de pois chiche : Alina a testé pour nous ! Je crois qu’elle a tout essayé en fait ! 😉

Le bicarbonate de soude : Les idées d’Antigone XXI qui explique au passage pourquoi certaines personnes, comme moi, ont l’idée folle d’arrêter d’utiliser du shampoing !

L’argile

 

Le blog d’Alina propose également des recettes de masque avec de poudres de plante. Ici, je ne parle que des alternatives au shampoing. Mais, n’hésitez pas à visiter ce blog qui m’a beaucoup aidé à faire mon choix !

On peut également utiliser certaines poudres pour faire en shampoing sec. Je n’ai pas encore essayé !

 

Les explications pour la technique, c’est ici, chez Les carnets de Tinuviel

 

 

Un super site sur le henné, les expériences capillaires et les poudres de plantes a disparu en janvier 2017 : Les cheveux de Mini. C’était une mine d’infos avec des informations concrètes et expérimentées ! Il reste le livre de l’auteure, Emeline Sovadrevna, 14 commandements pour prendre soin de ses cheveux naturellement, et quelques vidéos sur youtube :

 

Source : Les Cheveux de Mini

 

Qu’est ce que l’Ayurvéda

Une vidéo de Suzie Turcotte

 

Source : Suzie Turcotte naturopathe médecine fonctionnelle

Ayurvéda : CONSTITUTION – DOSHAS

Une vidéo assez claire sur le profil ayurvédique

 

Source : Ayurvéda Consciences

Dormir (d’Anne Piovesan)

Le sommeil est la base d’un bon équilibre physique et mental et un sommeil de qualité est essentiel pour gérer son stress. Au regard de la naturopathie la qualité du sommeil est en partie liée à nos habitudes alimentaires. Selon l’adage, il est conseillé de prendre « un petit déjeuner de roi, un déjeuner de prince, et […]

via Dormez comme un bébé ! — Déjeuners Sur L’Herbe

Maux de ventre

Une vidéo de Lili de Au vert avec Lili !

Lili est floue sur cette vidéo, mais j’adore comment elle nous parle de ses expériences ! A vrai dire, on se sent moins seule quand on l’écoute raconter tous ses essais, toutes ses recherches, etc…

Je vous joins donc cette vidéo qui m’a fait du bien au moment où j’avais besoin de lâcher du lest !

Je suis de plus en plus convaincue que s’observer est la clé, et que la variété dans l’alimentation est une base ! A un moment donné, quand on rencontre ce type de problèmes de santé, on en arrive à tester plein de « régimes » sans quelque chose, sans gluten, sans laitage, sans sucre, … C’est parfois nécessaire, quand on est allergique, par exemple, ou que l’on rencontre un problème de santé spécifique, comme le diabète.

Quand j’ai testé, moi aussi, différentes méthodes, différentes approches concernant mon alimentation, je n’ai jamais souhaité exclure totalement quelque chose, excepté le sucre blanc/la levure pendant quelques mois pour un problème de santé précis. Je suis de plus en plus convaincue qu’exclure totalement n’est pas une approche qui me correspond.

Selon les difficultés de santé que l’on rencontre, on peut rencontrer différentes professionnels, lire différents documents, qui vont nous apporter des pistes, des bases, rien ne vaut l’expérience. Certaines informations m’ont été très utiles et ont vraiment changé ma vie pour plus de confort !

Cependant, dans cette démarche, il ne faut pas oublier d’être acteur. S’observer au quotidien, se rappeler que ce qui est bon et adapté pour l’un ne l’est pas forcément pour l’autre, continuer de se faire plaisir, varier, être curieux et mettre plus de conscience dans ce qu’on fabrique au niveau alimentaire est ce qui me semble le plus important : plus de conscience quand on fait ses courses, quand on prépare le repas, quand on mange, plus de conscience sur ce qui se passe dans mon corps et dans ma tête, mes émotions, après…, … Et oui, l’alimentation a un impact également sur votre mental et sur vos émotions ! Tout est lié.

RENCONTRE AVEC CECILE DOHERTY BIGARA

Source : Ilia Renon

GARDER DE BEAUX CHEVEUX

p1090873

 

Quand j’avais les cheveux longs, au fil du temps, les pointes, puis le reste du cheveu avait tendance à s’abîmer.

J’ai tout d’abord troquer les colorations chimiques pour le henné, qui gaine le cheveu et le rend brillant et fort. Un prochain article sera publié sur ce thème très bientôt !

Puis, j’ai trouvé ce petit truc sur internet : Bien souvent, on se lave trop les cheveux, et c’est la combinaison shampoings fréquents + eau calcaire qui finit par les abîmer. Concrètement, seul le cuir chevelu se salit vraiment fréquemment. Le reste du cheveu n’a pas besoin d’être lavé et trituré dans tous les sens sous le shampoing.

L’astuce est donc de :

  • peigner les cheveux avant le shampoing
  • poser le shampoing uniquement sur le cuir chevelu, masser avec la pulpe des doigts : à faire tous les 2-3 jours, voire moins selon vos possibilités. En théorie, le lavage tous les 2 jours est déjà trop fréquent.
  • le reste du cheveu sera lavé quand on rincera le cuir chevelu avec l’eau shampouinée

 

Depuis, je n’ai plus besoin de démêlant, même quand j’ai de longs cheveux ! Mes cheveux sont nourris, ils ne sont plus secs. Couper les pointes régulièrement est suffisant pour leur redonner vitalité.

 

Prochainement : un article sur « comment se laver les cheveux autrement » qui parlera des poudres de plantes

 

 

COMMENT CONSOMMER LES GRAINES ET OLÉAGINEUX

images-61

 

  • Qu’est-ce qu’une graine et un oléagineux ?

 

 

D’après le Larousse, un oléagineux est une plante cultivée pour ses graines ou ses fruits riches en lipides dont on extrait des huiles alimentaires et dont on utilise les résidus de l’extraction dans l’alimentation du bétail (soja, colza, tournesol, arachide, etc.).

 

On distingue les graines et les fruits. On entend par graine, un organe dormant, apte après germination, à reproduire un nouvel individu.

Les graines sont cultivées pour la production d’huile : colza, tournesol, arachide, soja, sésame, noix, amande; pour leurs pépins : cotonnier, lin; ou pour être consommées sous forme de graines germées (tournesol, soja), en farine (lin), séchées (tournesol, courge), ou sous forme de tofu (soja).

Les fruits oléagineux sont produits par des arbres : palmier à huile, olivier, cocotier (coprah), noyer, noisetier, amandier. Ce sont principalement des noix.

 

  • Bienfaits :

Minéraux (magnésium, fer, calcium, potassium)
Vitamines du groupe A, B et E
Acides gras insaturés (bons acides gras)
Glucides
Protéines
Fibres

  • Choisir ses graines et oléagineux : crus, non grillés, non salés

 

  • Pourquoi les faire tremper préalablement ?

 

Les graines et oléagineux contiennent des inhibiteurs enzymatiques qui interféreraient avec la digestion et perturberaient la capacité d’absorption de nutriments. D’après certaines études scientifiques, le processus de digestion ne détruit pas les inhibiteurs. d’où

Ces inhibiteurs permettent de préserver la force vitale de la graine ou de la noix jusqu’à ce que celle-ci se trouve dans un environnement favorable à sa croissance. La pluie permet d’éliminer les inhibiteurs pour que les graines et noix puissent pousser, modifiant leur valeur nutritionnelle. Leur digestibilité s’est par la même occasion accrue. ELles ne doivent pas être consommées en grande quantité, ou non trempées. Sinon, leur assimilation sera moins bonne et occasionnera une irritation des intestins, du côlon, …

 

  • Comment les faire tremper ?

 

  • Tremper vos graines et oléagineux dans de l’eau purifiée ou minérale selon le temps indiqué : en moyenne, il suffit de tremper les graines ou oléagineux une nuit.

Amandes : 1 nuit (3 jours dans l’idéal)

 

Lin : 1 nuit

Noisettes : 1 nuit, voire plus

 

Noix de Pécan : 2 – 8h

 

Sésame décortiqué : 4 – 12h

Sésame non décortiqué : 1 nuit

Graines de tournesol décortiquées: 4 – 12h

Noix de Grenoble : 2 – 8h

 

Il n’est pas nécessaire de tremper les noix du Brésil, noix de cajou, graines de chanvre, noix de Macadamia, pignons de pin, pistaches et les graines et oléagineux qui seront moulus.

 

  • Rincer-les

 

  • Comment les consommer ?

 

Sous différentes formes, dans tous vos plats. Une poignée par jour suffit.

 

 

 

UNE ASSIETTE ÉQUILIBRÉE

Elle est constituée :

  • à moitié de légumes
  • pour un quart de féculents
  • pour un quart de protéines végétales ou animales

 

Les protéines animales peuvent être consommées jusqu’à 3 fois par semaine, uniquement le midi. Il est conseillé de ne pas consommer différentes sources de protéines au cours du même repas.

 

En Chine, on dit qu’une assiette équilibrée est une assiette colorée !

 

FABRIQUER SON BOLSTER DE YOGA

Source : YogaCoaching par Ariane

Rituel 4 : L’AUTOMASSAGE

Source : imineo.com

Faire chauffer l’huile de sésame au bain marie quelques minutes : attention à ne pas vous brûler

Suivre les conseils de la vidéo pour l’auto-massage

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑