Recherche

Malices et potions

Mois

octobre 2015

Mini sac pour petite fée

P1080303

Matériel :

  • Ciseaux
  • Pistolet à colle
  • Feutrine
  • Tourillon

 

Protocole :

  • Découper la feutrine de 5 mm d’épaisseur :

Les côtés : 4 rectangles de 10 cm par 8 cm

Le fond : 2 rectangles de 22 cm par 8 cm

Le devant et le derrière : 4 rectangles de 22 cm par 22 cm + découpe de 8 X 8 cm en haut

  • Découper les anses : 2 morceaux de 20 cm découpés dans 1 mètre de tourillon
  • Assembler au pistolet à colle
  • Faire un repli en haut pour passer le « rondin » et coller
  • Coller les décorations en feutrine

 

Tuto trouvé ici chez Stéphanie Bricole

L’Ayurveda

P1110093p

Sur ce blog, concernant l’Ayurveda, je laisserai principalement la parole aux professionnels de l’Ayurveda.

L’Ayurveda, qui signifie « science de la vie », est un système de santé holistique indien. Il tient compte de l’être humain dans sa globalité, comme être en lien avec son environnement.

J’aime cette approche du bien-être, de la santé, qui privilégie la prévention, même si elle traite également les déséquilibres, qui peuvent se traduire sous forme de maladies, de troubles divers et variés, autant physiques que psychiques.

J’ai reblogué quelques articles du blog la Santé par l’Ayurveda d’Armanda Dos Santos, qui ne sont pas classés dans la catégorie ayurveda, car je n’ai pas trouvé comment classer un article reblogué.

smile

Dans ce blog, je diffuse des conseils pour le bien-être au quotidien. Pour moi, avant tout, ce bien-être passe par une vie équilibrée : sommeil, alimentation, hygiène… C’est pourquoi, il me semble important de parler d’Ayurveda, qui constitue ma base de connaissances en ce qui concerne les rituels d’hygiène de vie. Viennent s’y greffer ensuite d’autres pratiques, d’autres rituels venus d’autres horizons (approche occidentale avec utilisation des plantes, baies…, aromathérapie, homéopathie, médecine chinoise, …)

Cécile Doherty-Bigara du Palais Savant explique les principes de base de l’Ayurveda dans un article très accessible.

Featured Image -- 344

Le changement commence avec soi et par soi. Par expérience, j’ai appris qu’être indulgent avec soi en matière de changement était primordial. J’ai appris à ne jamais négliger ou critiquer ne serait-ce qu’un petit changement, un essai, une tentative, car les choses ne se font pas en UNE journée, mais petit à petit. La conscience de notre corps, de notre bien-être se développe au fur et à mesure des expériences, des partages, des lectures, des rencontres… Tout changer « d’un coup » peut déséquilibrer votre être et, donc, aller à l’inverse de ce que vous recherchez.

Parfois, on rencontre des personnes qui nous semblent plus avancées concernant le « prendre soin de soi » et on se dit que « l’on aurait du ou que l’on devrait aller plus vite, faire plus ». Or, chacun suit son chemin à son propre rythme. Ce rythme est le bon. Toute nouvelle connaissance doit être assimilée, expérimentée, intégrée et peut alors faire partie de soi. Depuis plusieurs années, le yoga m’apprend au quotidien la patience, la persévérance et la non violence avec moi-même. J’essaye de les mettre en pratique dans mes petits changements, car nous avons toute la vie pour grandir !

P1030679

Le style de vie selon l’Ayurveda

Bases de l’Ayurveda :

Concernant l’Ayurveda, je reblogue les articles de la Santé par l’Ayurveda, car Armanda Dos Santos est une professionnelle qui en parle de manière simple et adaptée.

La santé par l'Ayurveda

 
 
 
La science ayurvédique considère que le bonheur et le malheur résultent respectivement de l’état de santé ou de maladie de la personne. La personne parfaitement saine est nommée Purusha ou la divinité éternelle. Les causes de la maladie sont psychosomatiques (Deha-Manasa – provoqués par le Manas ou le mental émotionnel).

Un aspect très important stipulé par cette science sacrée est que la guérison doit être mise dans les mains de la nature. La thérapie ayurvédique aide par l’intermède des herbes, des procédures, et des changements des habitudes de vie et alimentaires pour ramener le corps et l’esprit à leurs états naturels d’équilibre.

Selon l’Ayurveda, toutes les maladies sont causées par l’aggravation des Doshas. Cette aggravation de Doshas est causée généralement par une nourriture inadéquate et par un mode de vie inapproprié. Les trois causes de la maladie sont l’utilisation incorrecte, excessive ou insuffisante de sens, des actions et aussi…

View original post 1 691 mots de plus

Préparer son corps pour l’Automne !

Conseils ayurvédiques pour la saison d’automne #6: l’alimentation anti-Vata

Conseils ayurvédiques pour la saison d’automne #5: Herbes & épices

Conseils ayurvédiques pour la saison d’automne #4: Stimuler le feu digestif

Conseils ayurvédiques pour la saison d’automne #3: l’application de l’huile sur le corps

La santé par l'Ayurveda

huile
L’Ayurveda se base sur les principes que « ce qui est similaire, s’amplifie ” et “les opposées se neutralisent mutuellement » . Vous utilisez ce principe, chaque fois que vous prenez une boisson fraîche quand vous avez très chaud.

Ainsi, afin de réduire un dosha excessif, nous devons appliquer les qualités opposées de ce dosha spécifique. Comme Vata est sec, léger, agité et froid, les qualités que vous feront du bien en automne – surtout si vous êtes d’une constitution Vata sont : ce qui est humide, lourd, chaud et doux.

Ces qualités peuvent être appliquées soit à l’extérieur – ou à l’intérieur par la nourriture, par les épices que vous utilisez ou par les suppléments à base de plantes.

Conseil 3 : APPLICATION DE L’HUILE SUR LE CORPS

Extérieurement, la meilleure façon d’empêcher votre peau et les tissus internes de devenir trop secs est par l’application de l’huile de…

View original post 690 mots de plus

Conseils ayurvédiques pour la saison d’automne #1: Detox

La santé par l'Ayurveda

detox

CONSEIL 1: DETOX

Dosha Vata est sec, léger, agité et froid. Nous pouvons prévenir une accumulation excessive de ce dosha en travaillant avec ces qualités d’une façon interne et externe.

Mais avant de discuter comment le faire, la meilleure façon de commencer la préparation pour la saison froide est de prendre le temps pour détoxifier le corps.

Les toxines mélangées avec les doshas excessifs sont la cause de TOUTES les maladies. Comme pour réduire le Vata nous avons besoin de nourrir le corps, nous ne pouvons pas commencer un régime anti-vata avant de détoxifier l’organisme.

Voici une façon simple et accessible pour le detox:

Pendant une période de jeûne de 2-3 jours (même 5 jours pour les gens d’une constitution Kapha) vous allez consommer uniquement le bouillon d’une soupe de légumes et des tisanes à base de gingembre, fenouil et cardamome – auquelles vous pouvez ajouter un peu de miel.

View original post 509 mots de plus

Septembre, le début de la saison Vata

La santé par l'Ayurveda

spices

Selon l’Ayurveda, Vata, l’énergie responsable du mouvement, agit à la fois dans la nature et dans notre physiologie. Vata s’accumule dans le froid et dans la période venteuse qui s’étend de la mi-septembre jusqu’à la fin-décembre. Ces conditions extérieures vont influencer très largement notre équilibre interne.

Vata possède les qualités des éléments de l’espace et de l’air. Principe dynamique, Vata est le rythme, le mouvement, la pulsation de vie. Il anime les sens et la structure nerveuse. Il est à l’origine de la respiration, de l’enthousiasme et de tous les mouvements du corps. Il aiguise les organes des sens et initie les fonctions excrétoires (miction, défécation).Vata est le dosha le plus important. C’est lui qui sous-tend la vie sur terre, car il est lié au souffle. Si Vata est en déséquilibre, tout le reste en sera affecté.  « Yat chalathi that vaayuu », soit, « ce qui se meut est vata ».

View original post 600 mots de plus

Les 6 GOÛTS selon l’ayurvéda

La santé par l'Ayurveda

6saveurs

Dis moi ce que tu manges et je te dirai qui tu es…

La médecine ayurvédique décrit 6 goûts : sucré, acide, salé, piquant, amer et astringent.

Vata: Les goûts sucré, acide et salé sont favorables.
Pitta: Les goûts sucré, amer et astringent sont favorables.
Kapha: Les goûts piquant, amer et astringent sont favorables.

Le Doux/sucré est composé de terre et d’eau,
Il est favorable aux doshas vata et pitta. Il est très nutritif, nourrit notre plasma sanguin et nos tissus, procure un sentiment de satisfaction et permet la fertilité. Adoucissant, neutralise les sensations de brûlures.
Il donne plaisir aux 5 sens. En excès il rattaché à la paresse et à l’attachement, au corps ramollit.
Trop de saveurs sucrées produit des maladies kapha telles l’obésité, le diabète, l’indigestion, les maladies respiratoires.
Trop de sucre endommage la rate et le pancréas; crée des toxines et des mucosités.
Ex d’aliments contenant la…

View original post 571 mots de plus

Liniment oléo-calcaire

P1010335_modifié-1

 

Qu’est-ce que le liniment oléo-calcaire ?

Cette solution bi-phase est utilisée comme nettoyant lors du change de bébé ou comme démaquillant pour le visage et le cou.

 

Recette :

  • Mélanger au fouet dans un bécher :

125 ml d »huile de sésame (pour le démaquillant)

ou d’olive (pour le change de bébé ou pour le démaquillant)

125 ml d’eau de chaux

  • Remplir votre bidon de 250 ml

 

Informations :

Pour les fesses de bébé, le Ph basique du liniment permet de respecter la peau lors de la stagnation des urines acidifiantes dans la couche. Le liniment limite donc les irritations.

Pour le démaquillage, le liniment a un Ph basique (un peu de chimie 😉 ). Pour se défendre, la peau a besoin d’un Ph acide. Donc, après l’application du liniment, il est nécessaire d’appliquer une eau florale (leur Ph est acide), puis, une huile végétale (leur Ph est neutre) ou une crème, selon vos habitudes.

La solution est bi-phase. Pensez à bien secouer la préparation avant utilisation.

 

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑