Recherche

Malices et potions

BIEN VIVRE SON ÉTÉ avec l’ayurvéda

IMG_20160709_180008

 

Selon la Charaka Samhita, « durant l’été, le soleil fait s’évaporer l’humidité de la terre, ce qui induit les qualités de chaleur, de sécheresse, et d’intensité (« aigu »), et par conséquent, l’aggravation de Pitta » (élément feu). « En été, la nourriture et les boissons douces, froides, liquides et grasses sont bénéfiques. On devrait éviter ou minimiser les exercices intensifs et le sexe, l’alcool et les mets salés, acides, astringents ou forts (piquants). En été, on devrait profiter de la forêt, des jardins, des fleurs, et de l’eau fraîche. Durant la nuit, on devrait dormir à la belle étoile sur le toit de la maison, qui est rafraîchi par les rayons de la lune… »

En été, les jours sont les plus longs et la lumière est à son maximum. Cette saison, moment de répit dans l’année, permet de recharger nos batteries.

Le feu étant présent dans notre environnement, notre corps a moins besoin de nourriture pour créer la chaleur interne du corps. Selon l’Ayurvéda, il est donc conseillé de moins manger, de choisir des nourritures rafraîchissantes et de pratiquer des activités douces et reposantes.

Afin d’auto-réguler notre feu intérieur, on apportera donc fraîcheur, douceur et calme.

Les conseils s’adaptent bien sur en fonction de notre constitution ayurvédique : Vata, Pitta, Kapha. (Prochainement, un article sur le sujet)

 

Hygiène de vie calme et reposante :

  • Avant la douche, on se masse avec l’huile de coco, qui est rafraîchissante.
  • Les vêtements que l’on porte sont faits de matière naturelle, légers et amples, de couleurs claires et lumineuses pour ne pas retenir la chaleur (blanc, bleu, vert, violet).
  • On se repose
  • En intérieur, rafraîchir le lieu, cuisiner le matin
  • Privilégier les baignades, les balades dans la nature, en forêt, dans des lieux rafraîchissants
  • On se protège du soleil. On peut profiter du soleil le matin
  • Éviter les exercices fatigants. Une activité physique se pratique le matin
  • En été, on peut se coucher un peu plus tard que d’habitude. Il est préférable de dormir sur le côté droit.
     

– Alimentation légère et digeste :

  • On privilégie les aliments frais et légers
  • On privilégie les aliments de saveurs astringente, douce et amer qui contiennent des éléments air et terre afin d’équilibre le feu
  • On consomme les légumes de saison cuits à la vapeur
  • On consomme davantage de fruits en se limitant à 3 par jour en dehors des repas pour éviter la fermentation
  • On privilégie les amandes trempées et décortiquées, la noix de coco : on n’hésite pas à en ajouter un peu dans les plats
  • On consomme du riz basmati, qui est léger, doux et très digeste, de l’orge, de l’épeautre, du millet, du sarrazin, qui rafraîchissent
  • L’huile de coco et l’huile d’olive sont à utiliser en cuisson, l’huile d’olive et de tournesol en assaisonnement

 

  • On limite les saveurs salés, piquantes et acides qui augmentent le feu : donc, les fruits acides, les agrumes, les betteraves et les carottes, l’ail, l’oignon, le chili, la tomate, la crème aigre et les fromages salés, qui réchauffent
  • On limite les légumes crus, difficiles à digérer. Quand on consomme, il est préférable de les consommer le midi quand le feu digestif est le plus fort et d’ajouter des épices et des aromates rafraîchissantes, comme la menthe, la cardamome, le fenouil, le cumin, la coriandre, l’aneth, la menthe, le curcuma, le safran, le basilic, le jus de citron.
  • Pour ceux qui consomment de la viande, on évite la viande rouge qui produit beaucoup de feu. On privilégie les volailles et les poissons d’eau douce.

 

  • En été, on ne boit pas glacé pour autant : l’eau glacée inhibe la digestion, produit de l’ama (déchets alimentaires) et perturbe les doshas. On préfère donc l’eau à température ambiante. Pourtant adorée en été, on consomme de la glace exceptionnellement, pour les mêmes raisons.
  • On peut faire des infusions tièdes en dehors des repas, une fois par jour : de rose, de menthe fraîche, de bardane, de camomille

 

Enfin, yogamrita nous propose une séance de yoga pacifiant Pitta

 

Source : Yogamrita

Soin anti-céphalées

556_menthe_poivree_mentha_piperita-2-l360-h360

Précautions :

Lire les précautions relatives à l’utilisation des huiles essentielles

Ne pas utiliser chez les enfants et les femmes enceintes

Ingrédients :

2 ml environ d’huile végétale (1 fond de tasse à café par exemple)
1 à 2 gouttes d’huile essentielle de menthe poivrée

Mode d’emploi :

Masser les tempes avec quelques gouttes, et éventuellement le front
A renouveler 2 fois dans la journée, si besoin, mais en général, cela suffit à faire passer la douleur. En cas de douleur persistante, 1 application matin et 1 application soir suffisent, 3 jours maximum.

Le petit plus :

Pour un soin plus profond, vous pouvez préparer un gant d’eau fraîche sur lequel vous appliquez 2 gouttes d’huile essentielle de menthe poivrée.

Vous vous allongez les jambes en l’air contre un mur, appliquez la compresse d’eau froide et il ne reste plus qu’à se relaxer.

Cette technique permet de se rafraîchir en cas de coup de chaleur (pensez également à boire de l’eau) et en cas de céphalées, maux de tête…

Si les douleurs persistent et en cas de pathologie chronique, prendre conseil auprès d’un médecin.

 

LA RESPIRATION – PRANAYAMA (pratique avancée)

Source : Christian Tikhomiroff

Yin Yoga : Les épaules et le haut du corps

Voici une vidéo réalisée gratuitement par Ariane de Yoga Coaching :

Le Yin Yoga est un yoga lent qui permet de tenir les postures longtemps en travaillant les articulations (ligaments, tendons, …).

J’aime cette forme de yoga car elle m’apaise. Elle me permet d’aller à mon rythme, de ralentir. Elle permet d’aller vers ses limites, tout en restant sur le fil, et de les repousser en douceur. C’est un yoga qui est parfois difficile pour moi, car il nécessite concentration dans la posture immobile et relâchement complet, lâcher-prise. Quand les pensées passent, il me semble plus difficile de les laisser passer que dans d’autres formes de yoga.

Cette vidéo s’adresse aux débutants comme aux confirmés. Ariane précise les aménagements possibles de posture en fonction des capacités de chacun. Soyons à l’écoute de nous-mêmes… Cette séance permet de travailler le haut du corps, donc de détendre le cou, les omoplates, … donc toutes les tensions qui se logent ici.

Bonne pratique à tous !

 

 

BAIN POUR DES PIEDS PLUS LÉGERS

bain-de-pied

 

  • Une grande bassine d’eau chaude à température du corps
  • 3 poignées de sel d’Epsom

 

Ce petit mélange va permettre de décontracter les pieds de personnes qui marchent beaucoup ou piétinent toute la journée.

 

Attention : Le sel d’Epsom ne s’utilise pas sur les plaies ouvertes.

 

Bonne détente !

 

SELS DE BAIN DÉTENTE

Sels de bain rose & patchouli - recettes de cosmétiques naturels maison avec MaCosmetoPerso

Je prends très rarement un bain pour diverses raisons : j’ai souvent froid dedans ; étant donné ma taille je ne tiens pas entièrement dans la baignoire 😉 Je n’ai pas toujours eu de baignoire. Cela consomme beaucoup d’eau : gaspi, pas éco du tout.

Cependant, le week-end dernier, je me suis laissée tenter. Vive le bain qui laisse la peau douce, délasse, me permet de lâcher et de chanter à tue-tête !

La recette des petits sels de bain magiques :

3 cas de sel d’Epsom
1 cas d’argile rose
1 cas de bicarbonate de soude
1 cas de macérât vanille mélangé à 6 gouttes d’huile essentielle de lavande
Facultatif : qq pétales de rose ou boutons de rose. On peut également utiliser une poudre ayurvédique au pétales de rose.

 

Mélanger le sel, l’argile et le bicarbonate. Mélanger l’huile essentielle dans le macérât de vanille. Mélanger le tout.

 

Vous pouvez déposer le mélange dans un sachet en organza pour éviter de boucher la baignoire avec les éléments non hydrosolubles (argile, poudre de fleurs).

 

Les petites infos :

 

  • Le sel d’Epsom est riche en magnésium biodisponible.

Décontraction des muscles, soulagement des douleurs, raideurs, tensions, relâchement du mental, endormissement favorisé

 

  • L’argile rose nettoie, adoucie, tonifie et cicatrise la peau. Elle colore. Attention donc aux quantités, histoire de ne pas transformer votre baignoire en bulle toute rose !

 

  • Le mâcérat huileux de vanille est une macréation de gousses de vanille dans l’huile de sésame : assouplit, adoucit et nourrit la peau, tonifie et relaxe, réconforte. L’huile de sésame régénère, assouplit et hydrate la peau, calme le douleurs articulaires, réchauffe.

 

  • L’huile essentielle de lavande vraie régule le système nerveux, décontracte les muscles, cicatrise et régénère la peau, calme, équilibre et harmonise.

 

  • Le bicarbonate de soude adoucit une eau trop calcaire

 

  • La poudre aux pétales de rose tonifie, régénère, améliore l’élasticité de la peau, apaise et soulage les irritations. Elle équilibre les 3 doshas, notamment Pitta. Elle apaise, harmonise, équilibre les émotions, ouvre le cœur et l’esprit, apaise les douleurs anciennes et adoucit le regard porté sur soi.

 

 

YOGA : SÉANCE TOUTE DOUCE

Je partage ici une petite séance concoctée par Cécile du Palais Savant. En ce moment, je la pratique le matin. Un petit moment pour soi, afin de réveiller le corps tout en douceur et de commencer la journée « dans son corps », bien ancrée, en créant de l’espace dans le corps et dans le coeur❤

Source : Cécile Doherty-Bigara (Le Palais Savant)

YOGA NIDRA de Swami Satyananda

P1110082P1110083p

PRANA-YAMA DIPIKA de BKS Iyengar

P1110091pP1110092p

SPACEDRUM SOLO

Source :  yuki koshimoto

LA FERME D’ARTAUD : La révolution biointensive

Source : La Ferme d’Artaud

RITUEL 3 : LE NETTOYAGE DE LA LANGUE

vign01-prod-659

En ayurveda, il est conseillé de se nettoyer la langue tous les matins.

Pour ce faire, nous utilisons un gratte-langue. Personnellement, j’avais un peu d’appréhension à utiliser cet outil au début ! Je ne savais pas trop comment m’y prendre, j’avais peur de me blesser, je ne savais pas quand l’utiliser. Bref, une nouvelle habitude, avant de se mettre en place, doit laisser place à l’ouverture et au lâcher-prise des peurs et des préjugés ! Alors, je me suis lancée !

Aujourd’hui, je ne ferai plus sans. L’utilisation du gratte-langue laisse une sensation de fraîcheur dans la bouche. Je me sens beaucoup plus légère depuis que je l’utilise !

POURQUOI SE NETTOYER LA LANGUE ?

La nuit, notre organisme détoxifie. Des toxines s’accumulent sur notre langue. En ayurveda, nous appelons cet amas de toxines, l’AMA. En ayurveda, le concept d’ama est bien plus large que le fait que les toxines s’accumulent sur la langue, mais je ne détaillerai pas ici ce concept. Il pourra faire l’objet d’un autre lien ou article. Les toxines sur la langue forment un petit dépôt que nous pouvons observer au réveil.

Ce nettoyage va également favoriser la digestion, à condition de le réaliser avant le petit déjeuner, au réveil. On nettoie la langue, puis on rince la bouche, en recrachant l’eau.

POURQUOI PAS AVEC MA BROSSE A DENTS ?

Nettoyer la langue avec la brosse à dents ne permet pas d’enlever correctement les toxines, notamment du fait de la forme de la brosse à dents. De plus, cette méthode n’est pas hygiénique, puisque l’on utilise la brosse pour nettoyer les dents. Nous risquons alors de déposer les toxines dans le reste de la bouche.

COMMENT NETTOYER LA LANGUE ?

Le gratte-langue se trouve en magasin bio, sur internet dans les boutiques spécialisées (bio ou en matériel de yoga).

Cette petite vidéo vous explique comment faire.

Source : Zenakaz

Petit conseil, il n’est pas nécessaire d’appuyer trop fort. Les premières fois, passer le gratte-langue 3 ou 4 fois pour vous habituer. Bien sur, nous allons nettoyer la langue, et non enlever les papilles ! Soyons doux avec nous-mêmes😀

 

 

 

VIPARITA KARANI : Energie

Une posture toute simple pour récupérer de l’énergie partagée par Cécile du Palais Savant

Source : Cécile Doherty-Bigara (Le Palais Savant)

NEMS DE CRUDITÉS

20160426_120813

Une recette toute sympa adaptée de la recette de Cécile du Palais Savant

Comme elle, je pensais qu’il était difficile de réaliser ces petites bouchées soi-même. Donc, je ne m’étais jamais lancée ! Cécile m’a convaincu que c’était faisable😀, et, je vous confirme que c’est tout à fait faisable et délicieux !

  • feuilles de riz
  • nouilles de riz
  • 2 gros avocats
  • 4 carottes
  • 2 belles courgettes
  • coriandre
  • curcuma, une pointe de garam masala en poudre
  • huile d’olive

Râper grossièrement les carottes et les courgettes

Réaliser une purée avec l’avocat

Mélanger

Cuire les nouilles de riz, rincer à l’eau froide et couper en petits morceaux

Mélanger

Ajouter les épices et les herbes fraîches

Tremper les feuilles de riz dans un grand plat rempli d’eau

Étaler les feuilles sur un torchon humide

Remplir de farce, commencer un rouler un petit peu

Replier les côtés et rouler jusqu’au bout en serrant bien

 

Pour le roulage, voici comment faire :

Source vidéo : Hien Sau

 

Si vous les manger ainsi, ce sont des rouleaux de printemps

Si vous souhaitez manger des nems, faire revenir dans l’huile d’olive dans une poêle à frire. Absorber le surplus d’huile avec un torchon

Refroidis, ils se coupent facilement pour réaliser de petites bouchées😉

 

Recette de sauce soja sans sucre à venir prochainement !

 

RÔLE DU SYSTÈME IMMUNITAIRE ET DE L’INFLAMMATION

« Je vous parle du système immunitaire et de l’inflammation qui sont déclenchés face à un stress ou à une agression (interne ou externe). Les mécanismes de réactions du système de défense suite à une agression sont normaux mais deviennent problématiques lorsque l’exposition et la réponse sont chroniques et peuvent causer des symptômes ou maladies inflammatoires telles que le diabète, la maladie de chron, hyperméabilité intestinale et toutes les maladies finissant en ite; otite, sinusite, arthrite, etc.. »

Suzie Turcotte

PUDDING AUX FRUITS SECS

puddingdattecarotteraisin

Source : gourmandesansgluten

Cette recette est inspirée de l’ingénieuse recette du blog Gourmande sans gluten ! Une vraie mine de délicieuses recettes pour manger sainement en se faisant plaisir !

 

* 60 g de compote de pommes abricot
* 100 g de dattes
* 8 pistaches
*  30 g de raisins secs
* 30 g de cramberries
* 25 g de purée d’amandes
* 1 cuillière à soupe d’huile d’olive
* 6 cuilliérées à soupe de lait d’amande
* 50 g de farine de riz

Faire tremper les dattes, les raisins et les cramberries dans le lait d’amande
Mixer compote, dattes, pistaches, purée d’amandes, huile d’olive
Mélanger la mixture avec la farine et mouiller avec 4 ou 5 cuillères de lait d’amande

Remplir 4 ramequins. On peut aussi faire de mini bouchées de la taille des rochers coco (cuire moins longtemps dans ce cas).
Cuire à 180°C 30 minutes au bain-marie

 

ROCHERS NOIX DE COCO

20160426_120827

 

  • 1 oeuf
  • 2 tasses de noix de coco râpée
  • 3/4 de tasse de poudre d’amande

 

Mélanger le tout

Presser à la main pour réaliser de petites boules

Cuire au four 15 minutes à 180 degrés

SALUTATION A LA LUNE : YOGA DU SOIR

Source : Yogamrita, Blog du yoga et de l’ayurveda

Ne pratiquez cette salutation que si vous avez déjà pratiqué avec un professeur, qui a pu vous conseiller sur les postures.🙂

RÔLE DU CORTISOL, « HORMONE DU STRESS »

« Dans ce vidéo, je démystifie pour vous le rôle du cortisol qu’on appelle l’hormone du stress puisqu’elle est sécrétée pour mettre en place des mécanismes de survie lorsque nous faisons face à une situation stressante. Comprendre comment le corps réagit au stress et ce que cela implique vous aidera à comprendre plusieurs des maladies ou symptômes qui en découlent comme le diabète, l’hypothyroidie, le surplus de poids, les allergie ou des maladies auto-immunes entre autre. Vous verrez que ces maladies ne sont pas le fruit du hasard mais du à des situations qui perdurent depuis un bout de temps déjà »

Suzie Turcotte

SALUTATION AU SOLEIL

La salutation au soleil est un classique du hatha-yoga. En sanskrit, Surya Namaskar, cet enchaînement fluide de postures, asanas, permet de réveiller le corps. Symboliquement, elle permet d’honorer le soleil.

 » Chaque salutation au soleil commence et finit avec les mains jointes en Mudra (geste) qui se touchent au cœur. Ce placement n’est pas un hasard car seul le cœur peut connaître la vérité. Les yogis anciens enseignent qu’en chacun d’entre nous se trouve une réplique du monde en général: incarnant « les fleuves, les mers, les montagnes, les champs… les étoiles et les planètes … le soleil et la lune » (Shiva Samhita, II.1-3). Le soleil extérieur, affirment-ils, est en réalité un gage de notre propre «soleil intérieur», qui correspond à notre cœur subtil ou spirituel. Voilà le siège de la conscience et la sagesse supérieure (Jnana) et, dans certaines traditions, le domicile de l’âme incarnée (jivatman). Il peut paraître étrange pour nous occidentaux, que les yogis placent le siège de la sagesse dans le cœur, qui nous associe généralement avec nos émotions, et non pas le cerveau. Mais dans le yoga, le cerveau est effectivement symbolisée par la lune, qui reflète la lumière du soleil. » Gaëlle Cosnuau

Voici une petite vidéo pour les débutants qui décortique toutes les postures (asanas) en adaptant selon les possibilités de chacun.

Source : Yoga Laurentides – Sainte-Adèle

Cette seconde vidéo permet de réaliser la salutation de manière fluide (formule non décortiquée) : Cette approche est très apaisante, assez lente et progressive. Elle termine en une salutation plus dynamique. Véronique Pierre prépare bien la salutation, elle explique très clairement les postures et guide vraiment la pratique.

Une autre pratique plus dynamique, pour amener de l’énergie :

Source : Yoga en ligne – My Sunny Yoga

Pratiquez cet enchaînement si vous avez l’habitude de pratiquer le yoga. Les conseils d’un professeur pour chaque posture sont indispensables pour ne pas se blesser.

 

Propulsé par WordPress.com.

Up ↑

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.